La Compagnie Royale Le 11ème Leger. 

 

L'historique du régiment.

Le 11ème Régiment d’infanterie légère fut constitué 11 août 1811 lorsqu’à partir d’un bataillon de tirailleurs corses, du bataillon de tirailleurs de Pô, du 1er bataillon de la légion du Midi et d’un bataillon Valaisan, Napoléon décide de leurs dissolutions et de les fondre en un seul régiment d’infanterie légère qui prendra le n°11, vacant depuis 1803. Son commandement est confié au Major Casabianca. Le dépôt est à Trêves et sera complété par l’arrivée de 1800 conscrits corses et italiens.

Le 11ème Régiment d’Infanterie Légère est affecté à la 8e division du Corps d’Observation de l’Elbe, aux ordres du Maréchal Oudinot. Il est à la division du Général Verdier, 1ère brigade aux ordres du Général Viviez, avec le 2ème de Ligne. Le 11ème Régiment d’Infanterie Légère part en campagne. Ulm Austerlitz Iena Eylau Essling Wagram. Le 18 février 1812, le régiment est à Wesel, où il laisse son drapeau au dépôt, à Brunswick et Magdebourg. Le 3 juin, le régiment franchit la Vistule. Le 24 juin, il passe le Niemen, et le 29 juin, premiers accrochages avec les Russes. Le 1er août, le régiment renforce la division Legrand qui est aux prises avec les Russes. Ces derniers sont culbutés. Il se porte en avant mais tombe sur l’armée russe qui est déployée, il est contraint de se replier. Le 4 août, le 11ème Léger est engagé sur la Duna.

Le 11 août, il participe au violent combat sur la Svolna, le régiment est très éprouvé, son Colonel Casabianca est tué. Entre le 4 et le 16 août les pertes s’élèvent à 13 officiers et 152 hommes hors de combat. Le régiment n’ira pas à Moscou, et restera deux mois en cantonnement, où il recevra quelques renforts, avant de rallier les troupes le 28 novembre sur la Berezina.

Sous le commandement du Colonel Poinsot, le régiment participe à la campagne de Saxe en 1813. Il est aux batailles de Dresde et de Leipzig, du 16 au 18 octobre. Puis c’est la Campagne de France, en 1814, où il est à Brienne, La Rothière, Nogent, Ligny, Auray, Montereau, Troyes, Paris, aux ordres du Colonel Sebastiani. Le 11ème Régiment d’Infanterie Légère conserve son aigle durant la Première Restauration. Pendant les Cent-Jours, le 11ème Régiment d’Infanterie Légère est à l’Armée du Nord. Il reçoit un aigle modèle 1815. Il est affecté au IIème Corps de Reille, 7ème division d’infanterie, sous Girard, brigade Devilliers. Il est aux combats de Ligny, des Quatre-Bras et de Waterloo. A la bataille des Quatre-Bras, le 16 juin 1815, le Général Girard avait lancé sur le hameau de la Haye, le 11ème Léger. Sa division formée face à l’est enlève le village. Hardi les gars ! Guide à droite ! Serrez les rangs ! La charge ! On est à la crête de Brye. La droite de Blücher est enveloppée… Trop tard, près du vieux moulin de Bussy, le vieux Vorwaerts voit le danger, lance de front une brigade d’infanterie et de flanc deux régiments de cavalerie. Dans la Haye, l’épouvante ! Girard refoule devant lui les Westphaliens et tombe mortellement blessé.

Top


L'historique du peloton d'Ham-sur-Heure.

Le groupe du 11ème Léger (dit les Bleus) fut créé en septembre 1956. Première sortie du peloton en 1957 (une vingtaine de marcheurs ont défilé). Aujourd’hui, le 11ème Léger est constitué en moyenne de 60 marcheurs. Tous les costumes appartiennent au groupe, sauf pour certains marcheurs propriétaires de leurs accessoires (fusil, sabre, ceinturon …). La société a reçu en 2006 le brevet lui accordant le titre de « Société Royale ».

Top


Comité en 1956.

  • Président fondateur: Monsieur Maurice Demonté
  • Secrétaire: Monsieur Roger Flavion
  • Trésorier: Monsieur Claude Marlet
  • Commandant: Monsieur Lucien Demanet
  • Porte drapeau: Monsieur Yvon Marlet
  • Marraine: Madame Jeanne Jaume
  • Membres: Messieurs Jean Temmerman, Romain Sckeppens, Gaston Jaume

Top


Comité.

  • Président: Monsieur Jean-Louis Miot
  • Secrétaire: Monsieur Christophe Haumont
  • Trésorier : Monsieur George Quertinmont

Top


Fonctionnement du groupe.

Le 11ème léger est constitué en moyenne de 60 marcheurs. Tous les costumes appartiennent au groupe, sauf pour certains marcheurs, les accessoires leur appartiennent (fusil, sabre, ceinturon …). Il faut avoir 16 ans pour pouvoir marcher dans le peloton et 18 ans pour tirer avec un fusil.
Pour les – de 16 ans, notre peloton est représenté au niveau de la jeune marche de Ham-sur-heure.
La disposition dans notre groupe est la suivante : 1 sergent sapeur, 6 sapeurs, 2 officiers, 1 porte drapeau, 3 cantinières et 45 hommes.

Top


Organisation d’un événement annuel.

Organisation d’un souper le 1er samedi du mois de mars.

Top


Comment devenir?

Pour entrer dans le peloton du 11ème Léger, il faut être admis par la majorité du comité, lors d’une réunion.

Top


Nous contacter.

Jean Louis Miot, rue Rouge Gorge 4 - 6534 Gozée - Tél : 071/51.23.48
Jacques Jeandriens, rue de Marbaix 15 - 6120 Ham-sur-Heure - Tél : 071/21.66.76

Top

© ASBL Procession et Marche Militaire Saint-Roch d'Ham-sur-Heure
Dernière modification de la page: 2016-10-22 14:20:00
Plan du site